Son Altesse Cheikh Nasser Al-Mohammad Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, a reçu, au Palais de Shuwaikh, Son Excellence l'ambassadeur de la Confédération suisse au Koweït, M. Etienne Thévoz, à l'occasion de la fin de son mandat au pays.
Date : 13 Octobre 2015

Son Altesse Cheikh Nasser Al-Mohammad Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, a reçu, au Palais de Shuwaikh, Son Excellence l'ambassadeur de la Confédération suisse au Koweït, M. Etienne Thévoz, à l'occasion de la fin de son mandat au pays. Son Altesse a également tenu un banquet de déjeuner en l'honneur de Son Excellence. Le banquet a été assisté par des hommes d'Etat et les membres du corps diplomatique accrédités au pays. Son Altesse a prononcé à cette occasion un discours en français dans lequel il a dit, “Nous nous réunissons aujourd'hui pour dire adieu à son Excellence l'Ambassadeur Etienne Thévoz, qui a joué un rôle essentiel dans le développement des relations Suisse-koweïtiennes. Nous lui souhaitons plein de succès dans la représentation de son pays auprès des autres pays du monde.”

Son altesse a également dit que “les relations suisses-koweïtiennes sont considérées comme un modèle réussi de relations diplomatiques, qui ont atteint récemment leur niveau le plus étroit”, signalant que “les koweïtiens ne peuvent jamais oublier la position historique de la Suisse pendant l’invasion de Saddam Hussein, lorsque la Suisse a soutenu la position légitime du Koweït devant l'Organisation des Nations Unies et les organisations internationales. De même la Suisse a accueilli les koweïtiens, qui étaient en Suisse à ce temps là, et leur a grand ouvert ses portes, y compris les écoles, jusqu'à la libération du pays.”

Son Altesse a affirmé que le Koweït n’oublie pas ses amis, et que c’est une règle essentielle de la diplomatie koweïtienne dont les piliers ont été établis par Son Altesse l’Emir du Koweït. Cette diplomatie est basée sur la communication avec tout le monde dans le cadre des conventions internationales et arabes; elle cherche à rapprocher et à réconcilier au lieu de se disputer et de couper les ponts dans un cadre de respect mutuel, et croit en l'importance du rôle humanitaire envers les peuples du monde, affligés ou nécessiteux.

L’ambassadeur de la Confédération suisse Etienne Thévoz a également prononcé un discours de remerciement dans lequel il a exprimé sa profonde gratitude et ses remerciements à l’Emir, au gouvernement et au peuple du Koweït où il a passé quatre ans au travail diplomatique.
Il a aussi signalé le rôle pionnier et effectif du Koweït dans le domaine humanitaire, tout en signalant la similarité entre les deux expériences, suisse et koweïtienne, dans la défense des droits humains et le support des nécessiteux, ainsi qu’il a signalé la profondeur et la solidité des relations entre le Koweït et la Confédération suisse dans plusieurs domaines, souhaitant au Koweït plus de prospérité et de stabilité.