S.A le Premier Ministre a reçu S.E le Vice-premier Ministre et Ministre d'Etat pour les affaires du Conseil des ministres, Dr. Ismaël Khodor Al Shatti, qui a présenté à S.A le Président du comité central des adjudications, M. Ghazi Obeid Al Samar, le Vice-président, Dr. Abdul Rassoul Abdul Rida, et les membres Abdul Mohsen Al Mohjem et Abdallah Al Faylakawi, ainsi que le Secrétaire par intérim, M. Hamad Al Roumayh.
Date : 16 Août 2006

S.A le Premier Ministre a reçu au Palais du Seif, S.E le Vice-premier Ministre et Ministre d'Etat pour les affaires du Conseil des ministres, Dr. Ismaël Khodor Al Shatti, qui a présenté à S.A le Président du comité central des adjudications, M. Ghazi Obeid Al Samar, le Vice-président, Dr. Abdul Rassoul Abdul Rida, et les membres Abdul Mohsen Al Mohjem et Abdallah Al Faylakawi, ainsi que le Secrétaire par intérim, M. Hamad Al Roumayh.

Durant la rencontre, S.A a loué les efforts prodigués par le comité pour étudier les adjudications de l'Etat et prendre les décisions relatives convenables, et a renouvelé sa confiance vis-à-vis du président et des membres du comité en les encourageant à continuer à exécuter et à respecter les lois. S.A a affirmé son support des décisions du comité tant que ce dernier respecte les lois et l'intérêt public. Il a appelé, à cet effet, le Vice-Premier Ministre et Ministre d'Etat pour les affaires du Conseil des ministres, Dr. Ismaël Al Shatti, à offrir le support total au comité et à subvenir à tous ses besoins. A son tour, le Président du comité a mentionné qu'un projet préparé par une équipe du comité présidé par le membre Abdul Mohsen Al Mohjem, a été présenté au Vice-premier Ministre et Ministre d'Etat pour les affaires du Conseil des ministres. Le projet porte sur les moyens d'amélioration de la performance du comité et de lui fournir de diverses expertises afin de garantir la loyauté des décisions et de réduire le cycle documentaire sans toucher à la transparence et à la justice. Le président et les membres du comité ont remercié S.A le Premier Ministre pour la confiance que les autorités politiques et le gouvernement ont mis au comité, tout en s'engageant de travailler pour le bien et le support des projets de développement au pays et pour répondre aux besoins de ses plans dans les limites de la loi.