S.A le Premier Ministre a tenu une séance de pourparlers officiels, au Palais du Bayan, avec S.E. le Premier Ministre de la République de Slovénie, M. Janez Jansa.
Date : 13 Novembre 2006

S.A le Premier Ministre a tenu une séance de pourparlers officiels, au Palais du Bayan, avec S.E. le Premier Ministre de la République de Slovénie, M. Janez Jansa.

Les pourparlers ont été suivis du côté koweitien par S.E le Vice-Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères, Cheikh Dr. Mohamad Sabah Al Salem Al Sabah, S.E le Ministre des finances, M. Bader Meshari Al Houmedhi, S.E le Ministre de la santé, Cheikh Ahmad Abdallah Al Ahmad Al Sabah, S.E le Gouverneur de Moubarak Al Kabir et Chef de la mission d'honneur, Cheikh Ali Abdallah Al Salem Al Sabah, S.E le Conseiller au Diwan de S.A le Premier Ministre, Cheikh Dr. Salem Jaber Al Ahmad Al Sabah, S.E le Sous-secrétaire du ministère des affaires étrangères, M. Khaled Sulaiman Al Jarallah, S.E le Président de l'Organe de service des citoyens et de suivi de la performance gouvernementale, Cheikh Mohammad Abdullah Al Moubarak Al Sabah, le Directeur du département de l'Europe au ministère des affaires étrangères,  Cheikh Ali Abdallah Al Ahmad Al Sabah, le Directeur général du Fonds Koweitien pour le développement économique arabe (FKDEA), M. Abdul Wahab Al Bader, l'Ambassadeur de l'Etat de Koweït en Autriche et non résident en Slovénie, M. Fawzi Abdul Aziz Al Jassem, et S.E le Sous-secrétaire adjoint au Diwan de S.A le Premier Ministre, Cheikh Fahad Jaber Al Moubarak Al Sabah.

Du côté slovène, les pourparlers ont été suivis par leurs excellences les Ministres des affaires étrangères, de la défense, de l'économie et de la santé.

Une source responsable a déclaré que les entretiens ont eu lieu dans une ambiance conviviale au cours de laquelle ont été discutés les horizons de la coopération mutuelle entre les deux pays dans divers domaines et les moyens de les renforcer et d'approfondir les relations entre les deux pays. La source a signalé que les deux côtés ont discuté les faits nouveaux sur les deux scènes, régionale et internationale à la fois, surtout la situation au Moyen-Orient, en plus des questions d'intérêt commun.