Discours
  Discours de Son Altesse le Cheikh Nasser Al-Mohammed Al-Ahmed Al-Jaber Al-Moubarak Al-Sabah à l'occasion de la visite du Président du Sénat du Royaume hachémite de Jordanie  
  30 janvier 2019  
     
 

Son Excellence M. Faisal Akef Al-Fayez,

Président du Sénat du Royaume hachémite de Jordanie

Membres de la délégation accompagnante,

Mesdames et Messieurs,

 

 

C'est avec un grand plaisir que je souhaite la bienvenue à notre cher invité, S.E. M. Faisal Akef Al-Fayez, Président du Sénat du Royaume hachémite de Jordanie, et à sa délégation accompagnante, qui se rendent au Koweït à l'invitation officielle de Son Excellence M. Marzouq Al -Ghanim, Président de l'Assemblée nationale de l'État du Koweït.

 

Cher invité,

 

Les visites officielles entre les pays visent à approfondir les relations et à renforcer les intérêts mutuels. Cependant, nous ne comptons pas votre visite comme telle. Vous rendez visite à votre famille et à vos frères. Nous sommes liés par la parenté et nous partageons une histoire et un destin communs, ainsi que la même culture et la même langue. Nos relations avec le peuple jordanien vont au-delà des intérêts et des cadres officiels. Quant aux relations bilatérales officielles, elles sont basées sur le respect et la compréhension mutuels. Grâce au patronage de Son Altesse Cheikh Sabah Al-Ahmed Al-Jaber Al-Sabah et de Sa Majesté le Roi Abdallah II, les relations entre nos deux pays ont atteint un niveau élevé et distinct et ont permis de réaliser des progrès importants et efficaces au service des intérêts stratégiques communs de nos deux pays.

 

Mesdames et Messieurs,

 

M. Faisal Akef Al-Fayez occupe une place particulière dans nos cœurs en raison de la position de son défunt père Akif Al-Fayez. Nous n'oublierons jamais sa position pendant l'occupation brutale du Koweït. Il a condamné l'occupation et a porté le drapeau du Koweït lors d'une manifestation qu'il a menée avec ses partisans afin de soutenir le peuple koweïtien. Akef Al-Fayez et Akash Al-Zabin, qui étaient les dirigeants les plus éminent de la tribu de Bani Sakher, ont insisté à se rendre en Arabie saoudite et à rencontrer Sa Majesté le Gardien des deux saintes mosquées, Roi Fahd bin Abdulaziz et Son Altesse l'Emir Jaber Al-Ahmad, ainsi que les dirigeants les plus éminents de l'Arabie saoudite et du Koweït, pour exprimer leur condamnation absolue de l'occupation du Koweït et appeler à sa libération et à son indépendance. Sa position était noble, distincte et digne d’être appréciée, car il fallait beaucoup de courage pour faire face à l’atmosphère tendue créée à l’époque par l’occupation. Nous n'oublierons jamais cette position; nous sommes fidèles à ceux qui nous ont soutenus pendant notre période difficile.

 

Cher invité,

 

Au Koweït, nous apprécions le rôle important joué par le Royaume hachémite de Jordanie qui traite avec sagesse et efficacité les problèmes de la région et nous soulignons ses efforts pour renforcer la sécurité et la stabilité de la région et pour faire face à la menace de l'extrémisme et du terrorisme qui menacent la sécurité et la stabilité de tout le monde. Nous soulignons sa capacité à surmonter les difficultés régionales, grâce à sa politique équilibrée et à la sagesse de ses dirigeants, surtout à ce moment critique où le monde arabe est confronté à des défis sans précédent qui nécessitent une coopération et une coordination renforcées entre les pays arabes afin de surmonter cette étape avec un minimum de pertes. De là, nous apprécions votre visite, qui est une extension de l’approche de coopération et de coordination.

 

Je saisi aussi cette occasion, pour remercier tous les responsables du Royaume hachémite de Jordanie pour avoir accueilli et parrainé des milliers d’étudiants koweïtiens dans les universités et les scollèges jordaniens.

 

Cher invité,

 

Je tiens à vous réitérer, ainsi qu'à tous les membres de votre délégation accompagnante, mes souhaits de bienvenue. Je tiens à vous assurer de ma fierté de cette visite qui reflète les liens profonds de fraternité qui unissent nos deux peuples, ainsi que notre engagement à soutenir la compréhension et le respect mutuels. Tous mes vœux de réussite.

 
  Imprimer cette page